Le célibat des prêtres!

DesrosiersSylvainDepuis plusieurs années le célibat des prêtres Catholique Romain est souvent remis en cause particulièrement lorsque de nouveaux scandales sexuels font surface. En parlant avec les gens, je m’aperçois que le célibat des prêtres est souvent mal compris et surtout qu’on y voit les difficultés du célibat, mais que très rarement les points positifs de celui-ci.

Bien des gens pensent que les scandales de pédophilies au sein du clergé sont directement reliés au célibat. Je crois que cette pensée est fausse et surtout malhonnête venant de la part de ces gens qui propagent cette vision. Car la pédophilie vient d’une déviance sexuelle profonde qui n’est certes pas causée par le célibat ou la chasteté, mais par des traumatismes profonds. Nous n’avons qu’à regarder dans les familles pour nous apercevoir que des histoires d’horreurs de ce genre se vivent avec des hommes et des pères qui sont mariés et ont une vie sexuelle active.

J’ai toujours vu dans le célibat des prêtres une grande sagesse venant de l’Église. Il est vrai que ce n’est pas une loi divine, mais plutôt une loi humaine puisque le célibat des prêtres n’a pas toujours été présent dans l’Église.

La vie presbytérale n’est pas un métier, mais une vocation. Le prêtre se donne totalement au Christ et à l’Église. Il ne peut, par le fait même séparer son cœur entre Dieu et une épouse. Sa vie et son cœur doivent être totalement donnés au Christ. Le célibat est aussi une prémisse de ce que nous vivrons au ciel.

Donner sa vie pour l’Église signifie aussi d’être à son service entièrement. Demain, mon évêque pourrait me demander d’aller aux études dans un pays étranger pour une durée indéterminée. (Ceci n’est pas un message à mon évêque, mdr), il peut me demander de rendre un service quelconque dans n’importe qu’elle paroisse du diocèse, etc. Mon célibat fait en sorte que je pourrais accepter immédiatement sans trop de contraintes à cause de mon célibat.

Je pourrais donner encore plusieurs exemples des bienfaits du célibat pour les prêtres, mais les mots me sont comptés. Je voulais simplement éclairer sur notre état de vie et par le fait même témoigner que je suis heureux dans mon célibat. Pour moi, ce n’est pas une condition qui m’a été imposée par l’Église, mais c’est un choix que j’ai fait dès les débuts de mon séminaire. Tout comme les couples, nous avons nos hauts et nos bas dans notre vie presbytérale, mais lorsque le prêtre garde les yeux fixés sur le Christ et les raisons de ses choix, il peut, avec la grâce de Dieu vivre son célibat en étant heureux et accompli.

Sylvain Desrosiers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :