La fraternité a gagné!

ChalifouxAndréDans le cadre des activités au programme du centenaire de notre diocèse, avait lieu à Rivière-Rouge le 6 juillet dernier, de 9h à 13h, le Brunch familial diocésain avec la participation de notre évêque, Mgr Paul Lortie.

 Plusieurs de ces activités étaient plutôt d’ordre liturgique. Celle du 6 juillet avait une tout autre couleur et nécessitait une organisation très différente pour vivre tout spécialement la dimension « fraternité » qui fait partie, comme on sait, des quatre pôles de la vie chrétienne. On oublie parfois qu’en pratique cette dimension rejoint ce que déjà les Actes des apôtres faisaient remarquer à propos des premiers chrétiens:  « Ils s’appliquaient fidèlement à vivre dans la communion fraternelle« . (Act 2, 42)  Et on oublie qu’être fraternel c’ est aussi chrétien que de prier. 

Pour le brunch familial, il s’agissait de faire se rencontrer, au nom de leur foi et de leur appartenance à une même communauté diocésaine, des fidèles des quatre coins du diocèse en y incluant spécifiquement des enfants. Ce n’était pas évident par une belle journée chaude d’été où la piscine ou le lac pouvait avoir beaucoup plus d’attrait que de se retrouver à l’intérieur d’un aréna à partager un simple repas avec, pour beaucoup, des inconnus. Car, par exemple, Gracefield est bien loin de Sainte-Agathe-des-Monts, et Notre-Dame-du-Laus de Sainte-Anne-du-Lac. Mais un lien unissait les participants : tous des catholiques d’un même du diocèse à répondre à l’appel du Comité du centenaire et particulièrement de l’évêque, qui, au cours du brunch, a su intervenir de façon très pastorale pour rappeler la dimension chrétienne de ce brunch. 

L’organisation de la journée a été  remarquable, notamment pour rejoindre les enfants. Tout a concouru à vivre la fraternité et à faire un franc succès de cette activité, grâce à l’implication d’une grande équipe sous l’excellente animation de Claude De Grandpré. Une telle activité nous fait aussi nous rendre compte que pour vivre la fraternité, il faut se donner de la peine, y mettre du temps, faire confiance, comme pour illustrer les autres aspects de la vie chrétienne. 

Les prévisions les plus optimistes du Comité du centenaire se chiffraient à 500 participants. Ce nombre a été heureusement dépassé, dont la participation remarquable d’une grande ribambelle d’enfants.  Les participants au brunch vont sûrement se rappeler de cette activité qui donne de l’espérance. Au-delà des difficultés rencontrées en cours de route pour l’organisation, au-delà des inquiétudes à propos du nombre de participants et d’un déficit financier prévisible, c’est la fraternité qui a gagné. Et avec elle, tout le diocèse. Cela n’a pas de prix!

André Chalifoux

Publicités

One Response to La fraternité a gagné!

  1. Marc Charbonneau says:

    Cher André,

    Félicitations pour cette réflexion sur la fraternité, un des pôles de la vie chrétienne.
    L’enthousiasme nous gagne à lire ton texte. En espérant revivre des moments similaires dans notre vie de foi, peu importe à quelle échelle, locale, régionale ou diocésaine.
    Marc Charbonneau, d.p., président du Comité du centenaire du diocèse de Mont-Laurier… Fais comme si tu ne le savais pas!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :