La dignité des personnes vulnérables menacée par le projet de Loi C-14!

Mgr Paul LortieLe gouvernement du Canada a présenté le projet de Loi C-14 à la Chambre des communes. Il veut l’adopter en juin 2016 après avoir considéré les recommandations du Sénat. Cette loi changera radicalement le Code criminel et apportera des modifications connexes à d’autres lois portant sur l’aide médicale à mourir. Cette loi demeure immorale, car l’euthanasie, même légalisée, est tout à fait contraire à la dignité de la vie de la personne.

Cette future législation représente toujours un grave danger et une profonde inquiétude auprès des personnes vulnérables. Elle vise à nous faire croire que l’aide au suicide et l’euthanasie sont des soins de santé. L’euthanasie, même légalisée, est tout à fait contraire à la dignité de la personne humaine. La Loi C-14 ne respecte pas le caractère sacré de la vie humaine. L’orientation de cette loi va contre la profonde inclination naturelle de l’être humain de vivre et de préserver la vie, notamment des personnes les plus vulnérables. Elle contredit la responsabilité fondamentale des êtres humains de se protéger les uns et les autres, d’améliorer la qualité de soins de santé et des services sociaux que chaque vie humaine mérite, de la conception à la mort naturelle.

En pensant aux personnes touchées par de graves problèmes de santé, je leur dis qu’au sein de leur grande vulnérabilité et leur profonde souffrance, la vie qu’elles ont reçue et la personnalité qui les caractérise sont empreintes de beauté, de noblesse et de grandeur. L’amour reçu et l’amour donné sont toujours présents et font d’elles, comme de chacun de nous, des êtres d’une grande dignité en toutes circonstances.

En Église, la célébration de l’Onction des malades, plus particulièrement, demeure un bienfait inestimable pour soutenir spirituellement, moralement et physiquement les grands malades. Le Catéchisme de l’Église catholique affirme : « Cette onction est source de réconfort, de paix et de courage pour vaincre les difficultés propres à l’état de maladie grave ou à la fragilité de la vieillesse. La grâce reçue par ce sacrement est un don du Saint-Esprit qui renouvelle la confiance et la foi en Dieu et fortifie contre les tentations du malin, tentation de découragement et d’angoisse de la mort », CEC, 1520.

Questions pour aller plus loin : Comme chrétiens, chrétiennes;

– Allez-vous faire connaître votre point de vue sur la Loi C-14 à votre député fédéral?

– Quelle est notre vocation sur terre? – Que pensez-vous de la réponse de Youcat (280)?    « Toute personne a, dès sa conception, dans le sein de sa mère, une dignité inaliénable, parce que, de toute éternité, Dieu l’a voulue, l’a aimée, l’a créée, l’a sauvée, et l’a destinée à la béatitude éternelle. »

– Est-ce que nous pensons proposer le sacrement de l’Onction des malades à un grand malade de notre entourage?

Paul Lortie

One Response to La dignité des personnes vulnérables menacée par le projet de Loi C-14!

  1. michel rivest says:

    Dernièrement ma mère de 88 ans était tout proche de la mort. Comme on dit, elle se laissait aller. Un ensemble de laïcs et de prêtres à ma demande ont prié pour elle, et ses enfants sont allés la voir à l’hopital à tous les jours. Nous aurions pu demander l’aide à mourir pour elle mais nous sommes contre. Suite à cela et contre toute attente elle va mieux et elle est présentement en réhabilitation. Pour les docteurs elle est carrément une miraculée et pour nous aussi. Nous avons été exaucés et nous en remercions Dieu tous les jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s