«Voyez comme ils s’aiment…»

SiroisJean-RenéCette petite phrase écrite par l’auteur du livre des Actes des apôtres, relatant les circonstances et les actes des premiers disciples et donc les débuts de l’Église, a traversé les siècles et a été comme un leitmotiv qui a alimenté la foi et les œuvres d’amour que ces disciples ont inaugurées.

«Voyez comme ils s’aiment…» On peut encore, heureusement, le dire à haute voix aujourd’hui… L’amour a bien des facettes et surtout, il n’y a pas de limites à son expression. La fête de «la Saint-Valentin» chaque année vient rappeler à bien des personnes que sans amour, on ne vit pas… Il y a tellement à dire sur ce thème essentiel à la vie elle-même…

Quelqu’un disait récemment : «Dieu n’a pas besoin de nous, s’Il nous confie une mission, c’est uniquement parce qu’Il nous aime…» Se peut-il qu’on puisse demander quelque chose à quelqu’un avec et par amour?… Pour les chrétiens, on reconnaît que l’Amour est censé être leur marque distinctive… Si on demande à quelqu’un aux connaissances bibliques minimales, s’il peut citer un seul texte qui exprime le mieux les enseignements de Jésus, les chances sont grandes que ce sera cette citation : «Aimez-vous les uns les autres…» Ce thème de l’amour du prochain occupe de fait une place très importante dans tout le Nouveau testament, incluant les lettres de saint Paul; et dans l’Évangile de Jean elle revient plusieurs fois dans la bouche de Jésus dans ce que l’on appelle ‘La prière sacerdotale…’ (Jn ch. 14 à 17).

Mais, cela n’est pas exclusif à la foi chrétienne, loin de là… Si on peut retirer quelque chose de bon de la terrible tragédie de Québec à la fin de janvier, c’est bien les nombreux et édifiants témoignages de compassion des Québécois de toutes confessions à l’endroit des personnes éprouvées et spécialement les membres de la communauté musulmane de Québec. En échange, ceux-ci ont fait montre de tout autant de grandeur d’âme et de valeurs spirituelles vraiment édifiantes. Cette malheureuse tragédie a fait faire chez-nous des pas de géants à la tolérance mutuelle secondaire à une meilleure connaissance de la vérité de ce que nous sommes profondément les uns et les autres et a permis de changer la perception tellement déformée de cette réalité par les demi-vérités, voire les mensonges, les préjugés, les ‘qu’en-dira-t-on’, les flash et les aperçus éphémères transmis par les médias, qui, par ailleurs ne livrent que ce qui est à leur portée et ce qui se fait voir en façade…

On a pu ainsi constater que ce qui nous unit est beaucoup plus important que nos différences… Nous sommes unis tout d’abord par une même et unique humanité; et ainsi les traits qui nous distinguent sont aussi superficiels et d’importance beaucoup moindre que les sentiments et les pensées profondes qui jaillissent du cœur. Et aussi, cela nous permet de tous nous rejoindre dans une foi commune au même et unique Dieu : à l’origine de tout et qui se rend accessible à tous les humains qui se tournent vers Lui, quelques soient les différentes façons de le faire et qui, somme toute, sont des traits distinctifs davantage attribuables à la culture qu’à la religion.

Qu’on prie Dieu cinq fois par jour en étant prosternés vers la Mecque ou qu’on Le prie en psalmodiant à la manière juive, ou en chantant le Gloire à Dieu des chrétiens ou en se plongeant dans de longues méditations comme chez les Hindous ou les Bouddhistes, ou en offrant des libations aux Ancêtres ou en se reliant à un Esprit non-identifié que l’on reconnaît présent à nos vies, ou en faisant le choix libre de ne faire de tort à personne tout en acceptant d’agir pour le Bien de tous sans se dire relier à une Entité supérieure, ce qui compte par-dessus tout, comme l’Évangile le suggère, c’est ce qu’il y a dans le cœur…

Là, nous pouvons tous nous rejoindre, car là est le siège de l’amour…

Jean-René Sirois

One Response to «Voyez comme ils s’aiment…»

  1. Marie-Paule Laforest says:

    Merci, Jean-René! J’ai aimé particulièrement les 2 derniers paragraphes parce que tu nous rappelles ainsi que nous sommes tous des enfants bien aimés de Dieu et frères et sœurs en humanité quelles que soient nos différences et nos manières de prier.

    Marie-Paule L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s