Où est la langue française dans les médias sociaux?

DesrosiersSylvainLes réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et tous les autres sont des incontournables dans notre société d’aujourd’hui. Même notre très Saint-Père communique avec son peuple sur Twitter. Autant ces réseaux sociaux prennent une place importante dans notre vie, autant ils peuvent nuire à certains points de vue. Ce qui me frappe le plus lorsque je lis sur ces réseaux, c’est la médiocrité de la langue française.

Je ne suis pas un expert de la langue française. Je fais partie de la génération « cobaye » dans l’enseignement, particulièrement le français. Pourtant, j’ai parfois de la difficulté à lire les gens sur les réseaux sociaux. Nous y retrouvons un grand nombre d’abréviations locales où il faudrait un cours universitaire pour en comprendre une petite partie. Phrase sans structure, pas de verbe, des mots écrits au son et j’en passe.   Les réseaux sociaux ont, selon moi, accentués la paresse linguistique, ce qui n’aide en rien notre culture et notre langue si chère à nos yeux.

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous communiquons autant par l’écriture que par la parole. Avant l’arrivée de ces réseaux, on communiquait par courrier, lettre, mais particulièrement par la parole en se rencontrant ou simplement par un appel téléphonique. Cette réalité est révolue et l’écriture prend de plus en plus de place. Alors, ne faudrait-il pas mettre un peu plus d’ampleur dans l’enseignement de la langue française?  L’écriture est un moyen de communiquer, mais si nous ne savons plus écrire comment pourrons-nous partager nos pensées de façon claire et cohérente?

Nous avons la chance d’avoir la langue la plus précise et la plus belle au monde. Alors, chérissons là en la connaissant et en l’utilisant de façon adéquate et digne de celle-ci.

Sylvain Desrosiers

%d blogueurs aiment cette page :